Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 décembre 2012 6 15 /12 /décembre /2012 16:59

En qualité d'organisateurs, nous limitons volontairement les sorties hivernales à une matinée car nous savons bien qu'il faut parfois se faire violence : quitter la chaleur du lit,  la douceur d'un foyer pour affronter les frimas...  Ce fait est  commun à toute la troupe, plus encore aux personnes qui viennent de très loin comme Annick, notre petite parisienne.

          Au moment de l'inscription, quelques refus, des hésitations puis des

"Allez, on y va"

Les réservations sont prises aussi auprès d'un restaurateur ; nous sommes engagés envers tous, pas de rétro-pédalage possible  avant la décision commune au point de rendez-vous.

La semaine a été particulièrement froide avec un épisode neigeux puis pluvieux jusqu'à la veille de la sortie. J'avoue avoir appréhendé ce parcours de 12 km car, en l'étudiant sur carte,  chaque fois que je voyais "empruntez  tel  chemin herbeux", je traduisais inévitablement par "chemin boueux".

Vous le constaterez sur les photos, mes craintes étaient fondées et j'étais même en-deçà de la réalité.

 

 

Rassemblement à Montcresson puis photo de départ à Dammarie-sur-Loing

 

01 - le départ11 courageux randonneurs   - Claude prend les photos

 

Nous démarrons le PR des Bois de Villemenées en pleine campagne avec   quelques flocons puis de la neige fondue sans oublier un peu de vent (debout,  de boue, de bout en bout : dur dur de rester debout !)


02 - chemin herbeux, non boueuxTrès vite, le ton est donné

03à part 4 chevreuils, nous ne croiserons personne !04 - à travers champs, pour éviter la boue

05 - Après avoir traverser la ferme de Villefranche

Nous obliquons après la ferme de Villefranche

06 - envolée de pigeonsLes maïs ne sont pas tous coupés : les pigeons viennent aux grains

07 - 10 h pause café, théPetite pause café - thé

08 - ce n'est pas le chemin, mais par obligationChemin impraticable : nous longeons le champ

09 - Chemin boueuxDouble chute sans gravité à l'arrière, ( nous en reparlerons  mais chut !! chut !! )


10 - vieil arbre avant le canalTraversée du "Bois de la bête"

Pas de bête à l'horizon

Mais des bêtes à rames

(oui,  je sais  je suis Lourde(s) avec mes Betharram : grottes alors)

Têtes d'animaux incluses dans les vieux arbres.

11Ancêtres géants : étêtés, démembrés, ils se régénèrent aujourd'hui encore pour traverser le temps vers l'avenir si l'homme le permet. 

12 Yeux exorbités, bouche béante, il interpelle ou effraie :

masque de souffrance ou simple auto-défense ?

 

Il n'est pas possible de tout éditer mais nous avons vu ici des arbres somptueux.


En quittant "Le Bois de la bête", nous avons retrouvé, un peu plus loin, le "PR du Moulin-Brûlé" et le site des 4 écluses


13 - le site des 4 écluses du moulin bruléVoici donc les 4 écluses classées, construites sous Henri IV

Au fond, à droite : l'écluse du Moulin brûlé

(accès par un pont mobile au-dessus du Canal de Briare)

14Le long du Canal de Briare vers le Moulin

Au fond à gauche des 4 écluses : l'ancien four à chaux

13 bis. le moulinLe Moulin Brûlé : Le Loing arrive par la gauche. 

"Ah qu'il est beau le débit de l'eau !"

15 - direction DammarieRetour par le Canal de Briare ; direction l'écluse de Picardie puis Dammarie

16 - le lavoir de DammarieLe vieux lavoir de Dammarie-sur-Loing

17 - le canal de BriareTraversée du Canal de Briare à Dammarie


Sur cette dernière partie, nous avons visité le site historique de Dammarie avec son échelle d'écluses du XVII. Richelieu y serait passé en 1642 lors d'un voyage le ramenant de Perpignan à Paris.


Dès le début de notre randonnée, nous avons gentiment affirmé que nous avions  parmi nous  notre "Dame Marie" mais sans savoir que le nom de Dammarie était consacré à la vierge Marie depuis l'époque Gallo-romaine.

( Domma Maria  -  Béata Maria )

Dammarie a également été un lieu de pèlerinage "de la seigneurie au ruisseau de Toulefond"  à l'époque de François 1er.

Et là, petit clin d'oeil sans co-notation religieuse, bien sûr, je vous demande un peu qui s'est retrouvée à genoux, dans la boue, comme sa soeur lors de la rando ?

 

Après cette matinée bien remplie, nous sommes tous allés déguster un bon pot-au-feu au restaurant de la Madeleine à Montcresson.

 

 

A l'année prochaine pour partager de nouvelles aventures !

 

MJG

 

Sources historiques : Comité Départemental de Tourisme du Loiret


Partager cet article

Repost 0
Published by MJG -Montcresson - dans Manifestations passées
commenter cet article

commentaires

claudius 17/12/2012 14:27

une randonnée qu'il fallait faire!, même si le site est à coté,car avec l'art de la racontée de ma chère secrétaire, elle devient une randonnée d'exception.
j'adore cette manière de décrire la journée, avec un humour très à propos

NADY 17/12/2012 08:40

Bravo aux intrépides marcheurs que rien ne rebutent. Egalement à(et aux) auteurs de ces jeux de mots qui pimentent si agréablement le compte rendu. Bravo également au (x) photographe(s) qui a su
trouver l'opportunité de faire des photos originales.Les arbres m'ont beaucoup plus.
A bientôt le plaisir de vous lire.
NADY